Visite de la SOTEP 03/06/2016

Etirer un tube à froid tel est le cœur de métier de la société issoldunoise depuis les années 80. Je suis sûr que la technique surprendrait plus d’un ingénieur (ce fut mon cas !)

Dans un cadre bucolique de la champagne berrichonne, cette PME s’est développée comme sous-traitant pour l’aéronautique, le nucléaire la pétrochimie ou le médical notamment.

Une haute précision sur le diamètre, des longueurs assez impressionnantes (plusieurs dizaines de mètres) sur des matériaux nobles (inox spécifique, hastelloy, alliages de nickel…) leur ont permis d’agrandir leur surface de production à 4 reprises en 35 ans.

Son axe de développement : proposer des sous-ensembles à ses clients de plus en plus complet en s’associant avec d’autres PME.

Bref, une entreprise qui mérite à être connue et nous remercions tout particulièrement Gabriel Pons et Sandrine Eon de nous y avoir accueilli pour cette visite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s